Mix Tape

Je suis un enfant des 80’s et des 90’s et en tant que tel, la mix tape est une tradition qui me parle.

Comme la plupart des gens de ma génération, j’ai passé des heures à copier des cassettes, enregistrer des chansons à la radio et faire mes propres compilations sur CD. Malheureusement, avec la dématérialisation du contenu, cette merveilleuse activité a quasiment disparu. C’est tellement plus simple de partager un lien Youtube pour faire découvrir un titre que les gens ont laissé tombé les mix tapes.

Le problème c’est qu’en faisant ça, on perd également ce qui faisait l’essence du procédé. Le but premier n’est pas de simplement coller des chansons des unes derrières les autres, mais bien de sélectionner minutieusement des chansons dont la musique et les paroles vont résonner d’une manière particulière pour la personne à qui s’adresse la mix tape.

En effet, parfois vous avez envie de dire des choses mais vous ne trouvez pas les bons mots (oui, ça m’arrive aussi) ou vous pensez tout simplement que d’autres ont très bien dit ce que vous voulez exprimer et qu’essayer de faire mieux serait suicidaire. Alors autant utiliser ce qui existe déjà.

Pour perpétuer cet art, j’ai donc décidé de faire une Mix Tape numérique. Je viens de passer un moment à parcourir ma (trop) longue mp3thèque afin de bien choisir les titres les plus pertinents pour raconter une histoire. Pour la plupart d’entre vous, cela n’aura sans doute aucun sens, vous n’y verrez qu’une suite de chansons. Au moins, ça vous fera découvrir quelques titres. Mais pour la personne à laquelle je m’adresse, j’ose espérer que tout cela aura une toute autre signification.

Vous trouverez tous les textes en suivant ce lien. Je vous conseille vivement de lire les paroles tout en écoutant les musiques. Je vous le répète, je n’ai pas choisi ces chansons par hasard et si vous êtes un habitué du blog, vous devez commencer à savoir que j’attache une grande importance aux mots et à leur sens.

Quoi qu’il en soit, bonne écoute et bonne lecture !

The Story of the Woman who Died and Was Reborn

Part I – The End

01 – Le Bouillon – Les Wriggles

02 – Wandering Star – Portishead

03 – Fondu au Noir – Coeur de Pirate

04 – Big Girls Cry – Sia

05 – The Fog – Rachel Sermanni

Part II – Friendship

06 – Blizzard – Fauve

07 – I’ll Be There – The Four Tops

08 – Stand By Me – Ben E. King

09 – Y a Pas de Honte – Michel Berger

10 – Thank You – Dido

11 – Il y a – Vanessa Paradis

Part III – The Beginning

12 – Iris – The Goo Goo Dolls

13 – Love Will Come Through – Travis

14 – Sache que je… – Jean-Jacques Goldman

15 – Because The Night – Garbage & Marissa Paternoster

16 – Nothing Else Matters – Lissie

Part IV – Futur ?

17 – Belle à en Crever – Olivia Ruiz

18 – As – George Michaël & Mary J. Blige

 

 

Cet article a été publié dans Chronique Musique, Textes. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s