The Iris were here

Je ne suis pas quelqu’un qui attache énormément d’importance aux photos. Correction : je ne suis plus quelqu’un qui attache de l’importance aux photos.

Il y a deux ans, à cause d’un problème informatique, j’ai perdu l’équivalent de dix ans d’images et de vidéos. Des soirées entre amis, des moments romantiques avec mon ex femme, des repas de familles, des visites touristiques… Bref, un véritable bout de vie détruit par un mauvais concours de circonstances et par négligence. Sur le coup j’ai été dévasté. Et cela a duré jusqu’à ce que je me rende compte que perdre ces photos ne m’avait pas effacé la mémoire. Tous ces instants figés sur disque dur existaient toujours en moi et, si on veut bien me laisser ma lucidité jusqu’au bout, y resteraient à jamais.

 Halloween 2005 IMG_0207

Dix ans, c’est également le temps qui sépare ces deux photos. Tellement de choses se sont produites durant ce laps de temps que j’aurais du mal à ne serait-ce que vous en donner une idée. J’ai très longtemps gardé la première dans mon portefeuille, comme une sorte de talisman. Un témoin d’une époque où j’étais heureux. Un point d’ancrage à la vie. Un moyen de me dire  » Regarde, c’est possible, tu y es déjà arrivé. »

Je n’ai aujourd’hui plus de contact avec la quasi totalité des personnes présentent sur cette photo et elle n’est plus dans mon portefeuille. Je pourrais dorénavant très bien la remplacer par la seconde. Mais je ne le ferai pas.

Les gens que vous voyez sur cette seconde image sont une partie des Iris, la guilde qui m’a accueilli sur Guild Wars 2 il y a de cela quelques mois. Lorsqu’ils se sont retrouvés sans lieu pour leur rencontre estivale, après une longue réflexion, je leur ai proposé de venir à la maison. La chose peut sembler triviale au premier abord pour le plupart d’entre vous. Ça ne l’était pas pour moi.

Je vis seul, j’aime ma tranquillité et j’ai une forte propension à détester le reste de l’humanité. Autant vous dire qu’accueillir neufs étrangers chez moi pendant une semaine n’allait donc pas de soi. Ce qui m’a décidé à franchir le pas, c’est tout simplement eux. Il est très rare que je me sente aussi bien en présence de personnes que je ne connais pas. Pourtant dès mes premiers pas chez les Iris, j’étais à l’aise, entouré de gens que j’avais l’impression de connaître depuis des années. Et aussi incongru que cela puisse paraître quand on me connait, j’ai fini par trouver parfaitement normal de leur offrir mon hospitalité.

Au moment où j’écris ces lignes, j’ai quitté ma dernière invitée sur la quai de la gare il y a quelques heures, alors que les derniers rires de cette folle semaine ont fini de résonner dans le couloir de la maison. Et j’ai beau être content de retrouver ma très chère quiétude, je n’ai pas pu m’empêcher d’avoir un pincement au cœur toute la journée. Mais en contemplant cette seconde photo, j’ai compris une chose : le meilleur moyen de garder des souvenirs vivaces des gens que j’apprécie, c’est encore de rester en contact avec eux le plus longtemps possible. Pas de les enfermer dans un portefeuille.

Cet article, publié dans Humeur, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour The Iris were here

  1. Samuel dit :

    Ceybô 😉

  2. Marjorie dit :

    Tu m’as parlé de ton blog hier, je passe faire ma curieuse aujourd’hui, et voilà que le premier post sur lequel je tombe me touche énormément ! Même si je suis heureuse de retrouver ma maison et mes enfants, j’ai moi aussi eu un pincement au coeur en cette fin de séjour. Merci encore mille fois pour ces vacances !

  3. Arduina ... Khal Draco c'est le plus beau !! dit :

    Très émouvant comme article ^^ je suis heureuse de découvrir ton blog et d’en connaître un peu plus sur le garçon discret qui nous a ouvert ses portes pendant cette glorieuse semaine :p

  4. Jeremy dit :

    Raaaah ces foutus Ninjas qui découpent des oignons sous mon bureau, c’est usant !

  5. Clélia dit :

    Jilou, cet émotif ! Bon ok, moi aussi cela m’a touché, beaucoup 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s