La chanteuse et l’écrivain

L’intelligence en ce bas monde se fait rare. Du moins, elle est de plus en plus difficile à débusquer sous les monceaux de conneries que les medias, et la télé en particulier, nous déversent sur la tête chaque jour. Mais parfois, en écoutant les bonnes personnes, vous tomber sur de l’intelligence pure. C’est ce qui m’est arrivé il y a deux jours en écoutant le podcast de Brett Easton Ellis.

J’ignorais totalement que cet immense écrivain avait sa propre émission sur le web. Le concept est très simple : il discute pendant plus d’une heure de pleins de sujets culturels et sociétaux avec son invité. En fait de tomber dessus, j’ai en fait suivi le lien que Shirley Manson, la chanteuse du groupe Garbage, a twitté. C’est en effet elle qui était invitée lors de la dernière émission.

Alors, je vous préviens tout de suite, quiconque dit du mal de Shirley Manson en ma présence joue avec sa vie. J’ai pour cette femme le plus grand respect et un amour, certes platonique, mais néanmoins immense. Passionnée et passionnante, cette écossaise au caractère ultra trempé fait figure d’ovni dans un milieu musical de plus en plus rongé par le marketing et les façades. Elle dit ce qu’elle pense et ne se prive pas d’envoyer chier ceux qui l’emmerdent. Et je connais peu de personnes possédant son charisme. C’est bien simple, quand elle est là, vous ne voyez qu’elle.

Shirley

Quant à Brett Easton Ellis, si son nom ne vous dit rien, je me contenterais deux mots : American Psycho. C’est en effet lui qui a écrit le chef d’oeuvre du début des années 90 qui réglait son compte aux années 80. Son influence sur la littérature américaine et internationale actuelle est immense. Palahniuk ou Beigbéder, entre autres, lui doivent beaucoup.

American Psycho

Je pense qu’il est inutile de vous dire que la rencontre de ces deux grands esprits est un véritable délice pour les oreilles et le cerveau. Alors il faut un certain niveau d’anglais pour bien comprendre, surtout avec l’accent écossais de Shirley, mais si c’est votre cas, allez vous chercher un verre, installez vous confortablement et profitez de ces 75 minutes d’intelligence. Ce n’est pas si souvent que ça arrive.

Cet article, publié dans Humeur, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s